Déconfinement : J’irai revoir mon Camino …

Nous y voilà, du moins pour une partie de la population européenne. 
Comment vivre en pèlerin dé-confiné ? Comment sortir de cette période qui a bouleversé, un tant soit peu nos habitudes “d’avant”. Comment repenser aujourd’hui ces habitudes et les évaluer à l’aune des valeurs du Camino? 

C’est le moment de laisser une place à la réflexion sur le retour à une vie partagée. Il y a deux mois, fin mars, j’avais encouragé les membres de notre Association Belge des Amis de Saint-Jacques à être des pèlerins en liberté, dans nos maisons, nos jardins. Je leur proposais de marcher – dans un même lieu connu de longue date, leur maison – et d’y faire l’expérience du pèlerinage en pensée, du pèlerinage aussi de leurs souvenirs de Camino.

Aujourd’hui, dans nos pays, la pandémie a reculé et semble maîtrisée. Le combat a changé d’âme, l’espoir de camp et c’est tant mieux. Les frontières pourraient s’ouvrir de la Belgique à l’Espagne, en passant par la France de la mi-juin au début juillet. 

Alors, c’est le moment pour retrouver son sac à dos, son bourdon, ses chaussures de marche et commencer ou continuer à préparer son chemin de Saint-Jacques. C’est le moment aussi de penser à la prochaine Année Sainte Jacquaire et d’endosser la tenue du pèlerin qui se met en marche avec confiance, accueille et donne l’hospitalité, remercie surtout la Providence pour les grâces reçues. 

Notre Association veut soutenir ses amis de saint Jacques en France et en Espagne et elle prend toutes les mesures qu’elle peut pour le faire. 

Pour cela, elle invite les pèlerins à la confiance et à l’espérance. 
Elle invite dans sa revue et dans sa newsletter ses membres à retrouver les chemins de Saint-Jacques en Belgique, comme une mise en route vers la lointaine Galice. 
Elle transmet régulièrement les informations en rapport avec la situation sanitaire en France et en Espagne � » parues sur les sites officiels et sur le site très utile de la Fédération des Associations jacquaires espagnoles.

Enfin et surtout, elle a repris ses accueils et ses permanences d’informations aux pèlerins … de manière virtuelle la semaine dernière. La librairie à distance est de nouveau pleinement fonctionnelle.
Le jeudi 4 juin, une dizaine d’accueillants de l’association étaient rassemblés dans un call-center virtuel pour répondre aux questions des pèlerins.
Deux sessions ZOOM avaient été prévues pour présenter à distance un diaporama d’information pour les pèlerins. 

L’expérience sera reconduite mi-juin et début juillet. 

Chers amies et amis, reprenons ensemble le Camino. Avec prudence, certes, mais surtout avec une immense confiance dans l’Apôtre Saint Jacques. Pèlerin, le moment approche de repartir à nouveau vers Santiago.

Ultreia !

Pascal Duchêne
Président, Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle