Qu’est-ce que LA CREDENCIAL ?

On l’appelle aussi passeport du pèlerin, elle permet d’être accueilli dans les gites pèlerins, parfois un peu spartiates, mais peu chers et sympathiques

On fait tamponner sa credencial à chaque hébergement, dans un lieu un peu marquant, et même dans le café dans lequel on boit un zumo de najanra natural par exemple, en Espagne.  La credencial sera un super souvenir du trajet réalisé, chaque tampon devant être daté. Certains sont de petites œuvres d’art, d’autres sont le logo de l’endroit, ou encore juste le nom de la ville ou de l’église.

La Compostella

À l’arrivée à Saint-Jacques de Compostelle, demandez la Compostela, sorte de diplôme prouvant que vous avez fait le Chemin.

À Saint-Jacques de Compostelle, la Compostela ne peut être donnée qu’aux pèlerins qui ont fait les 100 derniers kilomètres au moins à pied, ou les 200 derniers à vélo. Les arrivées à cheval comptent ! Mais pas les arrivées à moteur… On va la chercher 33 rua Carretas à la maison du pèlerin où on trouve aussi l’accueil francophone au premier étage.

Foire aux questions

Comment obtenir la credencial

Elle est disponible dans l’association jacquaire de votre localité ou département. Vous pourrez trouver ses coordonnées en allant sur la carte des associations de notre site en cliquant sur le département qui vous concerne.
Vous pourrez également vous la procurer si vous décidez de partir du Puy-en-Velay en allant dans le local fédéral de Compostelle-France © au 23, rue des Tables (au pied de la cathédrale). Vous serez accueilli par des bénévoles qui pourrons vous renseigner sur les Chemins de Compostelle et vous prodiguer des conseils utiles avant de vous lancer sur le Chemin.

Est-elle obligatoire ?

Non elle n’est pas obligatoire si vous marchez en France, en revanche elle vous permettra d’obtenir un « tarif pèlerin ». Si vous marchez en Espagne, elle sera cette fois obligatoire pour dormir dans les albergues (auberges pèlerins).

Quand dois-je partir ?

Ça dépend du Chemin que vous comptez prendre. Traverser les Pyrénées en octobre et plus tard peut être dangereux, compte tenu des conditions météorologiques et les risques de neige pour franchir les cols de Roncevaux ou Somport. Vous devrez alors prendre la route avec la circulation des voitures et camions.

Quelle est la voie la plus fréquentée ?

Celle du Puy (via Podiensis). Ce qui pose des problèmes d’hébergement à certaines périodes de l’année.

Comment obtenir la liste des hébergements ?

Vous pourrez obtenir dans la plupart des librairies le guide correspondant au trajet que vous souhaitez emprunter. Vous aurez alors la liste des hébergements avec le kilométrage de chaque étape pour vous y rendre et aussi les numéros de téléphone pour faire les réservations. Des guides sont aussi à disposition dans les associations. Des associations, dans certains départements, vous communiqueront les coordonnées téléphoniques de personnes qui hébergent les pèlerins chez eux. Toujours en librairie, vous trouverez dans les guides « miam miam dodo » des Editions du Vieux Crayon, partenaire de Compostelle-France ©, les lieux d’hébergement et de restauration. Dans les monastères et abbayes il sera aussi parfois possible d’être accueilli pour le diner et la nuitée.

Est-ce que je dois réserver mes hébergements à l’avance ?

Tout dépend de la période où vous comptez partir et le Chemin que vous allez emprunter. En période estivale il y aura évidemment beaucoup de pèlerins sur les Chemins. Alors oui, pour marcher sereinement avec la certitude d’avoir un lit qui vous attend, mieux vaut réserver 2 à 3 nuits à l’avance au fur et à mesure de votre pérégrination.

J’ai 75 ans, puis-je partir sur le Chemin ?

Vous marchez ? alors oui vous pouvez partir, à votre rythme bien sûr. De toute façon, vous ne serez jamais seul, en cas de problème physique il y aura toujours un pèlerin pour vous venir en aide.

Combien de kms par jour dois-je faire ?

 Il n’y a pas de règle. Tout dépend de vos capacités physiques et de la distance à parcourir entre votre point départ le matin jusqu’à votre hébergement suivant. L’erreur à ne pas commettre c’est de présumer de ses capacités à accomplir des longues distances. Mieux vaut faire moins chaque jour… mais durer plus longtemps.

Combien de kg dans mon sac à dos ?

Prendre juste le minimum. Pas plus de 2 à 3 changes (chaussettes, teeshirts, sous-vêtements). Ne cumulez pas le « au cas où « ! Ça fait des kilos en plus !! Les pèlerins font vivre la poste avec les colis retour à la maison !

Je pars avec ma tente, pourrais-je dormir n’importe où ?

En France le camping sauvage est autorisé, sous certaines conditions bien sûr. Mais l’idéal sera de faire étape dans un terrain de camping qui sera référencé dans les guides. En Espagne, il est interdit.

Comment rentrer chez moi lorsque j’arrive à Santiago ?

Toutes les options sont possibles : Avion, train, bus, BlablaCar. Anticipez votre retour avant d’arriver à Santiago en regardant quelle sera la meilleure formule pour vous en fonction de votre budget et des horaires.

Compostelle-France® 2024. Tous droits réservés.